21 octobre 2019 1 Commentaire

Équateur : entre cote et forêt de montagne

Nous voilà partis à l’attaque de l’équateur continental après notre petite virée aux galapagos. Notre retour début septembre nous force à aller sur la côte pour notre premier arrêt et ce pour une excellente raison : voir les baleines !! Et bien oui il faut bien compléter notre collection après les Galápagos. Nous voilà donc parti vers Puerto Lopez, le spot incontournable des baleines. Et effectivement nous serons servis. Nous verrons pas moins de 7 cétacés durant notre expédition en mer dont un petit qui nous gratifiera d’un saut lors de notre premier passage ! Deux heures de bateaux plus tard c’est admiratif et content comme des enfants que nous rentrons à bon port. Notre passage à puerto lopez aura été également l’occasion de ressortir la tente ! Pas mécontent donc de cours passage sur la côte !

Image de prévisualisation YouTube

Changement d’environnement lorsque nous arrivons à Banos, petit village entouré de montagne. Et la le climat est bien différent. Pluie et fraicheur sont au programme ! Ce petit village d’Equateur abrite la vallée des cascades et se trouve au pied du volcan le plus actif du pays : le Tungurahua. Malheureusement pour nous le volcan sera caché sous une épaisse couche de nuage tout le long de notre séjour. Notre première journée sera dévolue à l’exploration de la ville et ses environs. Ce n’est que le lendemain que nous partons à la chasse aux cascades en vélo. Le chemin est assez bien balisé et nous permet d’enchaîner les différentes visites. Nous nous prenons même au jeu du touriste lambda en faisant de câble car au dessus de la vallée pour s’approcher de la cascade. Une envie passagère de caro ;) . Les cascades sont belles mais peu impressionnante jusqu’au moment où nous arrivons à la chute du diable. Immense torent d’eau déferlant à une vitesse incroyable et sautant de la falaise dans un bruit assourdissant ! Ce sont des millions de mètres cubes par minutes qui s’écoulent devant nos yeux. Cependant notre expédition devra s’arrêter net après la visite de cette cascade. Des trombes d’eau commencent à tomber et malgré notre volonté nous sommes trempés jusqu’aux os en moins d’une minute. Nous attendons de voir si cela s’arrête mais le temps a choisi d’être contre nous. Nous arrivons après une longue attente à prendre un transport spécial pour vélo qui nous ramène à Banos. C’est gelé que nous arrivons et nous decidons alors d’aller faire trempette dans les termes non loin de la. Et ca fait du bien ! La soirée nous nous consolons également autour d’une bière artisanale et de burrito… Il faut bien se faire plaisir !! Notre dernier jour a Banos nous emmène sur la montagne surplombant le village afin d’aller faire de la balançoire ! Oui oui ! De vrais enfants ! La balançoire vous emmène dans le vide et c’est génial ! On s’amuse comme des petits fous ! Ce moment de plaisir clos notre séjour dans cette petite bourgade.

IMG_20190912_113417 IMG_20190912_120238 IMG_20190912_130418 IMG_20190912_130909 IMG_20190913_115706 IMG_20190913_115958_HDR IMG_20190913_130250

Notre tour des cascades d’Equateur continue à Mindo ou nous retrouvons le même climat qu’à Banos : gris et pluvieux. La visite des cascades de Mindo est très sympa et vous emmène dans une vallée où vous pouvez marcher quelques heures afin d’aller voir ces belles choses de la nature. Sur le chemin nous avons également eu la chance de pouvoir faire des rencontres avec différents types d’oiseaux : des jaunes, des bleus, des rouges à crête (désolé je n’ai plus leurs noms en tête) et des toucans ! Superbe de pouvoir marcher et observer ces beaux oiseaux par soi-même !

Le grand l’attrait de Mindo est son « Mariposario » ou « fermé de papillon ». Lieux magique où vous pouvez voir l’évolution de l’œuf de la chenille jusqu’au papillon. Mais où vous pouvez aussi admirer les papillons qui se posent sur vous. Il y en a des dizaines de sortes. C’est magique. Les enfants auraient beaucoup aimé d’ailleurs ! En plus des papillons la ferme propose un endroit pour observer les colibri. Et c’est encore plus beau ! Ces petits oiseaux qui battent des ailes à une allure incommensurable sont très agréable à observer et à admirer.

IMG_20190924_152752_HDR IMG_20190924_153407_HDR IMG_20190924_153221_HDR IMG_20190924_153508_HDR IMG-20190926-WA0037 IMG-20190926-WA0036 IMG-20190926-WA0042IMG_20190924_153952_HDR

Ainsi s’achève nos étapes sur la cote et dans le centre de l’équateur. A venir notre expédition dans la jungle chez une famille indigène ainsi que nos excursions dans les montagnes. Alors restez brancher malgré ma lenteur de publication !

Une réponse à “Équateur : entre cote et forêt de montagne”

  1. Sarah 24 octobre 2019 à 11 h 33 min #

    Salut ! Comme je me suis impatientée pour la publication de votre article ! Le village de Banos semble trop chouette, j’adore les montagnes. J’espère que vous aurez l’occasion de visiter le volcan si vous vous y rendez une deuxième fois. Sinon, j’ai hâte pour votre prochain voyage. À bientôt, bisous. xD


Laisser un commentaire

Englishfinaltask00 |
Odyssée Australe |
goodnightinfrance |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Arpenteurs des Villes &...
| Costa Rica - Pérou - 2019
| Voyage Japon Insolite